Praz de Lys-Sommand, économie touristique



Établir un DIAGNOSTIC DE VULNÉRABILITÉ afin de porter à la connaissance de tous l’exposition de notre commune et de notre économie au changement climatique.

Confirmer la vocation familiale de Praz de Lys Sommand en visant le LABEL “FAMILLE PLUS”.

Mise en place d’un service d’ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS AU PRAZ DE LYS.

Mettre en place à Taninges un POINT D’ACCUEIL DES SAISONNIERS à Taninges (et pour l’ensemble de la vallée du Giffre)

Evolution de la SPL (SOCIÉTÉ PUBLIQUE LOCALE) “la Ramaz” VERS une SEM (SOCIÉTÉ D’ÉCONOMIE MIXTE), afin que les acteurs économiques de la station puissent être directement impliqués dans la gestion des remontées mécaniques.

Rechercher des PARTENARIATS AVEC DES STATIONS VOISINES (FORFAITS ALPIN MULTISITES)

Travailler à une offre "ski nordique en Giffre" (Joux Plane, Sixt, Agy, Praz de Lys Sommand)

Relancer l’étude de l’ancien projet d’un ACCÈS PAR TÉLÉCABINE AU PRAZ DE LYS au départ de Taninges.

PIÉTONISATION de la station du Praz de Lys.

Donner la PRIORITÉ, dans l’accord des permis de construire et dans les réhabilitations du parc ancien, AUX PROJETS GARANTISSANT LE MEILLEUR TAUX D’OCCUPATION (lutter contre les “lits froids”).

Développer le TOURISME DURABLE ET SOLIDAIRE.

Mise en place d’un SERVICE DE CONCIERGERIE pour permettre aux hébergeurs de louer plus facilement leur bien (lutter contre les lits froids).

Faire du bâtiment du foyer de ski de fond (à l’arrivée au Praz de Lys à droite) un LIEU DE SÉMINAIRE ET DE TOURISME D’AFFAIRE pour accueillir des formations organisées par les entreprises de la vallée de l’Arve et du grand Genève.

CAMPING TANINGES: investissements de mise aux normes (sanitaires) et installation de MOBIL HOMES.

Sur ce thème, j'ai des remarques ou d'autres propositions.

Développer d'autres animations pour les touristes afin de ne pas compter uniquement sur le ski. Promotion de la randonnée à ski, raquette, sortie nature, astronomie et surtout développer les animations possibles durant l'été autour du VTT, de la course d'orientation, du trail, de l'astronomie, de la découverte de la flore et la faune... Le PDL a un gros potentiel en dehors du ski ! Surtout arrêter les projets de bétonnage de la montagne (nouveau projet de résidence touristique en plein sur le domaine nordique...).

Développer le velotourisme

"Une offre nordique regroupant les sites de la vallée du Giffre est-elle pertinente. Le forfait Haute Savoie regroupe toutes les stations du 74 pour une trentaine d'euros de plus que le forfait Praz de Lys Sommand. Une offre intermédiare ne me parait pas judicieuse. Un centre pour séminaire dans les bâtiments du foyer ? Ne pas oublier la fonction première du foyer (accueil des scolaires et des fondeurs). Si cela est compatible, pourquoi pas mais des solutions hôtelières existent surement sur la station? Et envisager la station dans les années futures (climat en hausse) me parait indispensable."

"Agir en commun ds la vallée ne faire qu'un ot qu'une promotion touristique S'appuyer plus dur le ski de fond "

L'avenir du Praz est un enjeu essentiel pour Taninges. Faute d'évoluer et de s'adapter aux nouvelles donnes, cette station pourrait bien connaître un déclin fatal. Les années 70 sont terminées !

La lutte contre les lits froids passera par la proposition d'activités autres que liées à la neige. Pour ce qui est de la période de neige, les remontées mécaniques trop lentes sont pour moi un encouragement à aller skier ailleurs!

transformation du foyer de praz de lys en accueil de tourisme pour familles modestes

"Je m'oppose complètement à la transformation de la station en SEM. La station de ski est un équipement sportif tout comme le gymnase. A ce titre il doit être géré uniquement par les communes. Si l'équilibre financier est là tant mieux mais ce n'est pas si grave s'il y a un petit déficit. Je ne voterais jamais pour une liste qui propose la transformation en SEM ou pire, même dans le cas où toutes les autres proposition du programme sont idyllique. Au sujet du foyer de fond, tout projet doit préserver (et rénover), le foyer existant. Le ski de fond est tout aussi important que le ski alpin ou des séminaires."

il faudrait penser à autre chose que le ski pour le Praz de lys

Il faut penser que la neige n'est pas et ne sera plus une poule aux oeufs d'or

Arrêtons de tout miser sur l’hiver. Développons plutôt le tourisme vert et durable. Un peu de déconnexion dans ce monde hyper connecte.

"Développer l'offre touristique dans Taninges:

-à partir du camping, proposer des itinéraires piétons ou vélos pour découvrir la vallée,
-faire des aires de jeux et de loisirs dans le bourg de Taninges et au Praz de Lys (jeux d'eau, pistes de boules avec bancs, rénover les aires de jeux pour enfants, terrain multisport comme au Claricy, skate parc digne de ce nom),
-installer des tables de pique-nique (dans des endroits agréables et pas à côté des antennes ou des poubelles...),
-rénover les toilettes publiques,
-mieux annoncer aux entrées de la commune ce qu'il y a à voir à Taninges,
-aménager les abords du lac de Flérier (promenade, aire pique nique avec barbecue, aire de jeux, modules de sport...) comme au lac aux bois des dames "

"L’économie capitaliste s’entête à s’auto-convaincre que tout peut continuer comme avant, en changeant simplement quelques paramètres de ci, de là. La pire crainte des habitants de village c’est donc de ne plus avoir de clients au ski et non pas de voir la destruction des conditions géochimiques favorables à la vie. En ce sens, peut-on encore s’imaginer faire du ski et industrialiser la montagne ? Le ski n’est-il pas le comble de cette mentalité anthropocentrée qui laisser croire que tout nous est accessible sans aucun égard envers les écosystèmes environnants ? Que dire des personnes qui se disent amoureux de la nature et affirment vouloir prendre « le taureau par les cornes » tout en assurant qu’ « on peut faire de l’argent en gardant une éthique » ? Au lieu de canons à neige, de luges d’été, de déplacements de structures, notre responsabilité vis-à-vis de l’écocide exige de reculer des montagnes pour les laisser plus au calme. Elle exige un rapport nouveau aux massifs alpins, moins arrogant, plus posé et sincère.

L’industrie touristique vient ainsi renforcer un déséquilibre démographique (surpopulation) qui est déjà présent dans la vallée.Pourtant, la nature des vallées alpines appelle à une accalmie de l’activité humaine en raison d’une mise au repos général de la biosphère. Les pics de pollution de l’air nous rappellent ainsi que l’industrie touristique est une folie anti-naturelle qui devra, tôt ou tard, être démantelée. "

A aucun l'écologie et le changement climatique et le respect de la montagne n'est mis en avant. la montagne est encore pensé a trop court terme

Plus les infrastructures seront optimales plus nous attirerons de touristes qui alimenteront la vie locale

OK pour un FUNI-LYS mais qui va le payer ?

"Forfaits en partenariat si les prix n'explosent pas et quid des liaisons multisites ? Camping : Mise aux normes oui et obligatoire. Les Mobil-homes deviennent chers si le taux d'occupation n'est pas optimal ! (Ce sont 2 points différents à séparer)"