Vie citoyenne, démocratie locale, fonctionnement de la mairie



Lors de la réalisation d'un projet que je juge important pour la commune:


Pour chaque PROJET IMPORTANT, mise à disposition de SUPPORTS D’INFORMATION CLAIRS, COMPRÉHENSIBLES ET aussi COMPLETS que possibles (coûts, impacts du projet, etc.)

INFORMER SYSTÉMATIQUEMENT LES PERSONNES CONCERNÉES PAR UN PROJET, et ce dans des délais raisonnables.

RÉPONSE de la mairie À TOUTES LES INTERPELLATIONS ET QUESTIONS DES HABITANTS, et ce dans des délais raisonnables.

Sur les projets d’importance, mise en place d’OUTILS POUR RECUEILLIR LA PAROLE DES HABITANTS, y compris ceux qui ne la donnent pas spontanément.

Création d’un CONSEIL MUNICIPAL JEUNE.

Création d’un CONSEIL DES SAGES.

Création de COMMISSIONS EXTRAMUNICIPALES qui rassemblent des élus et des citoyens pour réfléchir et élaborer des solutions collectives.

Utilisation du TIRAGE AU SORT pour les commissions extra municipales, sur le modèle de la conférence de citoyens.

Utilisation du TIRAGE AU SORT pour constituer en partie une liste citoyenne et participative à Taninges.

Mise en place de BUDGETS PARTICIPATIFS.

Consacrer de l’ordre de 5 À 10 % DU BUDGET MUNICIPAL À DES ACTIONS PROPOSÉES ET VOTÉES PAR LES HABITANTS.

Possibilité d’INTERPELLATION DES ÉLUS. LES PORTEURS D’UNE PÉTITION COMPTANT AU MOINS 100 SIGNATURES peuvent présenter leur pétition au conseil municipal.

RETRANSMISSION EN DIRECT DES SÉANCES DU CONSEIL MUNICIPAL.

Respect absolu de la PARITÉ pour les postes indemnisés (maire et adjoints)

MANAGEMENT VALORISANT LES ÉQUIPES d’agent municipaux afin de fidéliser le personnel et d’enrayer le turnover.

Sur ce thème, j'ai des remarques ou d'autres propositions.

Au niveau de la parité, je trouve que trouver un 50 % H/ F peut parfois pénaliser. Je préfère 60, voire 70 % de personnes motivées (hommes ou femmes) qu'une parité à tout prix. L'idéal étant 50 % de femmes motivées et 50 % d'hommes motivés...

Faire de la démocratie participative un engagement fort de la prochaine municipalité

La parité n'est pas une nécessité, il faut mettre les bonnes personnes en place en fonction de leurs compétences et non en fonction du sexe.

Le principe du tirage au sort me laisse plus que dubitatif

Je pense qu'il est nécessaire d'avoir des entreprises dynamique sur la commune plutôt que beaucoup d'agents municipaux. le turnover du personnel est néfaste à la communication entre les administrés et la mairie

"organiser le samedi matin (4 à 5 fois par an) des opérations ""mairie ouverte"" lors de lesquelles les habitants peuvent rencontrer les agents municipaux et les élus, et leur poser toutes les questions qu'ils souhaitent (un peu comme les portes ouvertes des établissements scolaires).

Dans les commissions extra-municipales, ne pas oublier le CCAS avec tirage au sort de ses représentants, anonymer toutes demandes d'aide auprès du CCAS (on évalue la situation et non les personnes)."

Site internet actif / égalité de traitement des citoyens

"Les questions posées ci dessus laissent à penser à la constitution d'une liste qui se veut dans les termes citoyenniste. A comprendre promouvoir une société qui se veut civique et qui ne conçoit plus de perspectives de dépassement du capitalisme. Le but avoué du citoyennisme est d’humaniser le capitalisme, de le rendre plus juste, de lui donner, en quelque sorte, un supplément d’âme. La lutte des classes est ici remplacée par la participation politique des citoyens, qui doivent non seulement élire des représentants, mais agir constamment pour faire pression sur eux afin qu’ils appliquent ce pour quoi ils sont élus. Alors que les citoyens ne doivent naturellement en aucun cas se substituer aux pouvoirs publics. Le contexte politique national d'austérité forcée poursuit la “mise sous tutelle” financière des collectivités locales qu'on observe depuis une décennie. Les forces associatives n'ont jamais été pivot dans les négociations autour des règles du budget participatif, contrairement à d'autres pays du monde. Comment organiser un vote dans de bonnes conditions quand des dizaines de projets sont soumis ? Qui va bien vouloir lire la description des projets pour faire des choix éclairés ? Les défenseurs du tirage au sort en politique partent du constat que le système de démocratie représentative actuel revient en réalité à la confiscation du pouvoir par une petite caste de politiciens, partageant les mêmes intérêts, et totalement coupés de leur électorat. Là-dessus, on ne peut guère leur donner tort. Pourtant, partager ce constat n'implique pas de penser que le tirage au sort réglerait les problèmes actuels. Bien sûr, il serait aisé d'utiliser le profil d'un des plus célèbres défenseurs de cette proposition, Étienne Chouard, par ailleurs défenseur d'Alain Soral (qui lui a ""beaucoup appris sur le sionisme""), du négationniste Paul-Eric Blanrue (un homme ""courageux""), de l'ami de l'Iran Thierry Meyssan (un ""pacifiste"" et ""anti-impérialiste"") ou encore du gourou Jacques Cheminade (""un résistant de la première heure""), pour tenter de discréditer l'idée. Ce serait cependant peu respectueux des personnes défendant sincèrement cette idée, qui, à coup sûr, n'ont pas besoin d'un type comme Chouard pour penser à leur place, et se passeraient bien d'un ""représentant"" aussi encombrant. Prétendre que le système de désignation par tirage au sort est démocratique, pour peu que l'on connaisse la signification de la démocratie, revient à commettre une erreur fondamentale : celle de confondre un ensemble et un échantillon. On peut également légitimement penser que l'argument de la représentativité statistique et l'illusion que chacun pourra un jour être désigné seront utilisés pour annihiler la contestation populaire. Qu'on se le dise : il est parfaitement sain de s'opposer à des décisions politiques, de combattre des lois quand bien même elles ont été votées, de s'affronter à coup d'arguments, de grands principes, de confronter ses visions du monde. La société n'étant pas un espace pacifié et consensuel, la politique ne saurait l'être."

plutôt que d'avoir une quantité folle d'agents municipaux, il serait plus utile de favoriser les entreprises de la commune

Faire peu de projets mais que ces projets soient réalisables et ensuite réalisés et que ce ceux-ci soient pour le bien être de la population. Attention de ne répondre qu'à une partie de la population, il y a beaucoup de gens silencieux qui ne se reconnaissent pas dans les offres.